À propos

Mon travail oscille entre matière savante et matière triviale. C’est un art de la matière grise mâtiné de burlesque.

En soi les choses ne sont pas drôles, elles sont même tragiques et cela vient de l’inconvénient d’être né.
Aussi sommes nous ces êtres stagnants traversés par des remous dont le besoin de consolation est impossible à rassasier. Mais également ces démiurges qui détruisent très scrupuleusement la planète et leur semblables.
Partant de ces constats, mon travail tourne autour de cette interrogation : que faire dans ce monde où nous avons mis pied ?

En questionnant les imaginaires autour de diverses pratiques, mes vidéos traitent du simulacre, des normes, des interactions, de la relation aux médias et à la culture populaire. J’aime faire dialoguer des considérations métaphysiques avec des situations triviales. C’est dans ce grand écart que peut se révéler quelque chose de ce qui nous constitue comme individus

Comme nous avons trop rarement l’occasion de manquer de morale, je pense que le sens de la vie c’est simplement de produire du sens, quand bien même, de sens, la vie n’en comporte pas.

BIO

Née en 1985, Camille Zéhenne soutient une thèse en sciences de l’information et de la communication sur les interactions dans l’espace public en parallèle de son parcours à l’ENSAPC (École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy) dont elle sort diplômée en 2014. Depuis, tout en continuant ses activités de chercheuse, elle développe une pratique artistique principalement axée autour de performances et de vidéos.

Avec Bulle Meignan, au sein du collectif “Les froufrous de Lilith”, elle organise le Food&film, une séance de projection de films d’univers variés au Doc une fois par mois.

hand

cmllzhnn@gmail.com

mon tumblr

mon collectif les Froufrous de Lilith

Liens amis:

Les Associations Extensibles

Sabina Kassoumova

Sébastien Souchon

Adrien Van Melle

Elsa Abderhamani

Bien Monsieur revue

Nana Benamer